Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Vous êtes ici: Hanche » Prothèse totale de hanche
Le site d'informations patients du docteur Jean-Pierre Perrier à Avignon

Prothèse totale de hanche

Introduction Qu'est-ce que c'est ? Indications Quelques éléments de technique Déroulement de la navigation Les suites post-opératoires Les complications Conclusion

INTRODUCTION

La prothèse totale de hanche est utilisée depuis 1960. La première pose fut réalisée par Sir John CHARNLEY en Angleterre. Elle a donc un demi-siècle d’existence et n’a pas cessé d’évoluer au fil des décennies, dans sa forme et surtout, dans les matériaux qui la composent. Notre propos n’est pas de décrire en détails tout ce qui concerne l’arthroplastie par prothèse totale de hanche mais de faire le point sur la Chirurgie Assistée par Ordinateur (CAO) qui aide le chirurgien à la mise en place optimale de cet implant.

[ HAUT ]

QU’EST-CE QUE C'EST ?

La prothèse totale de hanche est le remplacement de l’articulation de la hanche par une prothèse composée de deux parties principales.

Prothèse totale de hanche

[ HAUT ]

INDICATIONS

Prothèse totale de hanche Coxarthrose évoluée

La prothèse totale de hanche est indiquée dans les cas de :
  • Coxarthrose (arthrose de l’articulation de la hanche),
  • Ostéonécrose (nécrose de la tête fémorale),
  • Rhumatisme inflammatoire,
  • Dans certains cas de fractures du col fémoral.
La Chirurgie Assistée par Ordinateur (CAO) est utilisée dans les trois premiers cas.

Prothèse totale de hanche Coxarthrose bilatérale

[ HAUT ]

QUELQUES ÉLÉMENTS DE TECHNIQUE

La voie d’abord peut être antérieure, postérieure ou latérale. Nous employons de façon préférentielle la voie d’abord postérieure.

  1. Préparation du cotyle
    L’intervention consiste en la section à la scie oscillante du col fémoral et en l’ablation de la tête fémorale. Ensuite le cotyle anatomique est préparé à la fraise pour recevoir le cotyle prothétique. La taille de ce cotyle dépend de la taille du cotyle anatomique et du diamètre de fraisage. Les implants cotyloïdiens peuvent être soit scellés, soit impactés sans ciment. Nous utilisons de façon quasi-systématique, sauf lorsque cela est impossible, des implants non-cimentés, dont la surface de titane est revêtue d’hydroxyapatite, qui a des capacités ostéo-inductrices. La chirurgie assistée par ordinateur permet d’avoir une évaluation exacte de l’antéversion et de l’inclinaison du cotyle prothétique fixé dans le bassin :

    Prothèse totale de hanche

    Nous n’utilisons pas de façon systématique cette navigation de la cupule, c’est-à-dire le positionnement du cotyle prothétique à l’aide du système de CAO, car le positionnement optimal pour chaque patient n’est pas déterminé avec précision. Certains systèmes déterminent la position du cotyle par rapport à la position de la pièce fémorale, ce qui est peut être la solution.
  2. Préparation du fémur
    La tige prothétique est implantée dans la cavité médullaire du fémur. La tige est impactée le plus souvent sans ciment et elle est également revêtue d’hydroxyapatite dans ce cas. Nous utilisons de façon systématique notre système de Chirurgie Assistée par Ordinateur pour la mise en place de cet implant dans le fémur.

[ HAUT ]

DÉROULEMENT DE LA NAVIGATION

Le système de navigation est composé :

Prothèse totale de hanche

Les capteurs

Prothèse totale de hanche

Les capteurs sont munis de pastilles réfléchissantes qui sont reconnues par le rayonnement infra-rouge émis par la caméra binoculaire et qui servent donc à la localisation et à la reconnaissance du squelette. Le chirurgien enregistre les données avant l’intervention puis après la mise en place de la prothèse d’essai et peut donc déterminer la longueur du membre inférieur ainsi que la latéralisation de l’articulation de la hanche, qui reflète la tension des muscles fessiers.

Prothèse totale de hanche Sur l'écran on voit un allongement de 5mm et un défaut de latéralisation de 7mm.

Prothèse totale de hanche Sur cet écran, latéralisation parfaite et allongement de 1,5mm.

Lorsqu’on a obtenu la longueur et la latéralisation désirée, l’implant définitif peut être mis en place. Le dernier ajustement consistera à choisir la longueur exacte du col fémoral en choisissant la tête prothétique adaptée. Il n’y a donc plus aucune inégalité de longueur possible, si l’on a respecté le planning pré-opératoire, et la tension des muscles fessiers est optimisée par le choix d’un implant fémoral adapté.

Prothèse totale de hanche

Cliché montrant une différence de longueur de 2mm seulement entre les deux membres inférieurs.

[ HAUT ]

LES SUITES POST-OPÉRATOIRES

L’appui est immédiat, le patient commence dès le lendemain de l’intervention un programme de rééducation adapté et le séjour en milieu hospitalier est de 7 à 10 jours environ.

[ HAUT ]

COMPLICATIONS

Les complications sont celles de toutes les arthroplasties :

[ HAUT ]

CONCLUSION

La chirurgie assistée par ordinateur dans la prothèse totale de hanche est une aide très efficace pour le chirurgien orthopédiste. Avec cette technique nous n’avons plus d’inégalité de longueur des membres inférieurs. Des évolutions sont à attendre concernant l’implantation du cotyle, aussi bien dans la détermination du plan exact du bassin lors de la réalisation de l’intervention que dans la détermination de l’orientation de ce bassin lors des différents cycles de la marche. Nous utilisons la chirurgie assistée par ordinateur de façon systématique pour l’implantation de nos prothèses de hanche.

[ HAUT ]